ENKO Staudinger combine plusieurs procédés de soudage dans une cellule universelle compacte

La société ENKO Staudinger GmbH, sise à Augsbourg, s'est spécialisée dans le développement, la construction et la fabrication d'outils, de dispositifs, de machines spéciales et de machines-outils.

Forte de plus de 40 ans d'expérience et de savoir-faire, elle emploie quelque 70 collaborateurs chargés de fabriquer tant des dispositifs manuels traditionnels que des installations complexes individuelles pour des clients de l'industrie automobile, de l'aéronautique et de l'aérospatiale, de l'industrie chimique et de l'industrie générale.

Solution robotisée pour une cellule de soudage combinée

ENKO Staudinger a mis au point une cellule de soudage universelle compacte pour KAUTH GmbH und Co. KG, une société spécialisée dans la métallurgie haute teneur sise à Denkingen. Grâce à cette innovation, différentes techniques de soudage nécessitant un espace aussi restreint que possible peuvent être combinées dans une seule cellule. « La demande de notre client KAUTH consistait à construire une cellule de soudage adaptée tant au soudage par points qu'au soudage à l'arc sous protection gazeuse, en tenant compte de tous les accès », explique Bernd Menhart, pour ENKO Staudinger. La société d'Augsbourg a placé deux robots KUKA dans la cellule. Ils y effectuent les opérations de soudage.

Un table rotative permet un chargement indépendant du cycle

Le centre de la cellule universelle forme une table en H, sur le milieu de laquelle un robot KUKA de type KR 6-2 est monté. Grâce à l'utilisation de la table tournante, un équipement de soudage se trouve toujours dans un processus productif, tandis que le deuxième dispositif est équipé par l'ouvrier, indépendamment du cycle. Tout d'abord, l'ouvrier place les pièces dans l'équipement de soudage et lance l'installation.

La table tourne le dispositif complètement tendu à 180° sous le robot, dans sa zone de soudage. Le robot KUKA KR 6-2, équipé d'une torche Fronius CMT pour le soudage à l'arc sous protection gazeuse, se place dans le dispositif et soude les pièces. Un deuxième robot de type KR 210 R2700 extra, équipé d'une pince de robot X 100 servopneumatique de Düring Schweißtechnik, vient ensuite se placer dans le dispositif et relie les composants grâce à un soudage par points.

Deux robots allient la liberté de mouvements avec la précision et la vitesse

Le robot KUKA de type KR 6-2, qui est placé sur la table, est tout à fait approprié aux opérations traditionnelles de soudage sous protection gazeuse grâce à sa faible charge de six kilos avec une portée de 1 600 mm. Le design svelte du poignet permet à ce robot de disposer de bords perturbateurs réduits et d'une grande liberté de mouvement. Le spécialiste du soudage atteint donc facilement toutes les parties de la pièce à souder.

Le KR 210 R2700 extra offre un soudage par points précis et rapide. À l'instar de tous les robots de la série KR QUANTEC, il se distingue par un encombrement réduit et des applications variées. Une capacité de charge de 210 kg et une portée de 2 926 mm le prédestinent aux opérations de soudage par points dans la cellule universelle.

Le KR 6-2 (à droite) se charge du soudage à l’arc sous protection gazeuse pendant que le KR 210 guide la pince de soudage par points.

Solution extrêmement flexible pour des tâches variant souvent

Grâce à cette cellule, de nombreuses possibilités s'ouvrent au client afin de combiner différentes techniques de soudage universelles et même d'autres tâches de robots. Cette flexibilité rend notamment la solution très intéressante pour la fabrication de prototypes et la production de petites séries, puisque la cellule peut s'adapter très rapidement et facilement à de nouvelles pièces.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK