KR QUANTEC emballe des bouteilles à champagne chez Piper-Heidsieck & Charles Heidsieck

La tradition peut aller de pair avec l’innovation technologique : deux des plus grandes marques de champagne le prouvent. Les robots KUKA se chargent de déballer les boutilles chez Piper-Heidsieck & Charles Heidsieck.

Prestige international d’une maison très française

En tant qu’entreprises de renommée mondiale, les maisons de champagne Piper-Heidsieck & Charles Heidsieck fondées en 1785 et en 1851 sont deux fleurons du « made in France ». Depuis le mois de juillet 2011, il font partie à 100 pour cent de la famille Descours. Philippe Soriano, directeur technique, est responsable de la construction de nouvelles installations et des investissements pour les moyens de production. Il explique que la croissance des deux maisons les a mené à quitter les magnifiques locaux au cœur de Reims pour déménager peu à peu, depuis 1995, à un emplacement plus fonctionnel en périphérie de la vile. Les cuves, les lignes de production ainsi que les services administratifs sont logés dans plusieurs bâtiments ultramodernes alors que les caves sont restées au centre ville.
Les cuves des producteurs de champagne Piper-Heidsieck & Charles Heidsieck se trouvent dans des bâtiments ultramodermes.

La robotique pour un maximum de flexibilité 

Quand, en 2011, Philippe Soriano a commencé à réfléchir à la mise en œuvre d’une solution rapide et flexible pour remplacer les vieilles machines se chargeant de déballer les bouteilles après leur rinçage, il s’est adressé à la société Fege, un des premiers intégrateurs du secteur de l’embouteillage et partenaire officiel de KUKA.

La principale difficulté à laquelle la société Fege s’est vu confrontée résidait dans la diversité des formats de bouteilles utilisés et dans celle des types de stockage (champagne ou vin de Bourgogne). 

La particularité de la tâche réside dans la diversité des formats de bouteilles utilisés et dans celle des types de stockage.
En effet, les productions varient en fonction des quantités (demi-bouteilles, 75 cl, magnum) ou des différentes formes (champagne, Piper RARE ou la nouvelle bouteille Crayère). Un simple manipulateur ne suffisait donc pas pour maîtriser tous ces formats. C’est pourquoi la société Fege a conçu et développé une cellule robotisée pouvant répondre à ces critères. Un robot KUKA QUANTEC K (monté sur console) prélève les bouteilles de champagne de leurs conteneurs pour les place sur un convoyeur qui les transporte vers les stations d’emballage. La génialité de cette cellule réside dans la simplicité de l’outil de préhension. Il s’agit d’une rampe de succion sans élément mobile. Le changement de bouteilles est effectué par l’opérateur qui remplace deux rampes et deux berceaux sans avoir besoin d’outil. Afin de faciliter le travail de l’opérateur, des codes de couleur définis ont été attribués au différents formats de bouteilles. Ainsi, un conteneur vert pour les bouteilles au format « x » correspond au préhenseur de robot de la même couleur.
 

Le robot KUKA est efficient et peu sujet aux pannes

Un autre avantage de cette installation réside dans le fait que le robot sur console permet de s’enfoncer profondément dans la caisse de bouteilles en utilisant un préhenseur relativement court. On évite ainsi d’utiliser des conteneurs moins profonds et donc de moindre contenance. Pour Philippe Soriano, ce qui a été décisif était la simplicité de la solution développée par la société Fege. « La vraie difficulté était de trouver la simplicité ! », explique-t-il. En effet, une installation simple est une garantie d’efficience et de facilité d’entretien. Un autre avantage du robot est qu’il est très peu sujet aux pannes - un facteur décisif lorsque l’on a à faire à une vitesse de manutention de 4 500 bouteilles par heure.
Le KUKA QUANTEC K est doté d’un outil de préhension avec rampe de succion sans élément mobile. 

Une fois la cellule installée, nous avons remarqué que le robot KUKA est vraiment très silencieux. C’est une caractéristique que nous apprécions énormément !

Philippe Soriano, directeur technique

Adaptation rapide à de nouvelles tendances

Sur le marché du champagne, la tendance est à la conception de bouteilles de plus en plus luxueuses et de grande qualité pour l’export. Quand on sait que 50 pour cent de la production va à l’étranger (en particulier en Asie où la demande de produits de luxe est très élevée), il faut savoir s’adapter rapidement à ces nouvelles tendances et s’équiper de moyens de production très flexibles. 

Piper-Heidsieck & Charles Heidsieck ont très bien su s’adapter en intégrant l’innovation technologique au service d’un design orienté vers la modernité tout en conservant un produit de première qualité issu d’une vieille tradition.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK