Soudage par friction malaxage

Le soudage par friction malaxage (« Friction Stir Welding » ou FSW en anglais) est particulièrement adapté pour l’assemblage de métaux non ferreux à faible température de fusion. De plus, ce procédé d’assemblage en phase solide permet également d’effectuer des assemblages mixtes, comme par exemple de l’aluminium avec de l’acier.

Soudage par friction malaxage : la technologie

Lors du soudage par friction malaxage, une goupille en rotation est guidée le long des surfaces de contact des pièces. La chaleur de friction plastifie le matériel et le soude les deux pièces.

Le procédé est particulièrement approprié pour l’assemblage rentable de métaux non ferreux à faible température de fusion et pour les assemblages mixtes. Le soudage par friction malaxage permet d’assembler des matériaux difficilement soudables ou de types différents les uns aux autres, tels que l’aluminium, le magnésium, le cuivre, le titane ou l’acier.

Cette technologie est utilisée dans différents secteurs. L’éventail des secteurs s’étend ici de la construction automobile au secteur aéronautique et à l’industrie électronique.

Soudage par friction malaxage automatisé

Des parois latérales pour des trains à grande vitesse aux composants de fusées ou aux systèmes de refroidissement pour électronique de puissance ; nous trouvons toujours la solution de soudage par friction malaxage adéquate. Les clients KUKA ont le choix entre les options suivantes :

  • des solutions robotisées avec lesquelles on peut assembler des cordons complexes en 3D,
  • des systèmes à portiques appropriés avant tout pour des pièces épaisses en deux dimensions en métaux non ferreux et offrant l’avantage d’une rigidité modulable.

 

Avec notre contrôleur, vous être également parfaitement équipé pour l’Industrie 4.0. La KUKA PCD (Process Control and Documentation) archive toutes les données de processus et offre ainsi des possibilités d’analyse supplémentaires, dans des systèmes Cloud, par exemple. 

Soudage par friction malaxage : les avantages

Le soudage par friction malaxage se distingue avant tout par les caractéristiques suivantes : 

  • Technologie verte : la faible consommation d’énergie, l’absence de traitement chimique préalable ainsi que d’émissions de fumée ou de gaz font du soudage par friction malaxage un procédé écologique.
  • Processus de soudage mécanique : le cordon de soudure est de grande qualité et très résistant car le processus de soudage reste en dessous du point de fusion des pièces à assembler. Les pores et les fissures sont évités.
  • Tout provient d’un seul fournisseur : KUKA fournit l’ensemble de la gamme de prestations concernant le soudage par friction malaxage : l’étude de faisabilité et de processus, les tests de soudage, la sélection du matériel, l’optimisation des paramètres, la conception, la fabrication et la livraison de l’installation.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK