Choisissez votre emplacement:

Pays

Veuillez choisir une langue:

  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Anglais / English
  • Anglais / English
  • Français / French
  • Allemand / German
  • Anglais / English

Je programme un robot

Ni ingénieur. Ni informaticien. Mais un natif de la robotique. Comment le devenir ? Avec des solutions ludiques, comme le robot à blocs de construction d'OrangeApps. Avec le logiciel KUKA.Sim 4.x, il peut être programmé hors ligne comme un vrai robot industriel à 6 axes.


Carolin Hort
1 décembre 2022
Imagine
Durée de lecture : 2 minutes

Programmer des mouvements dans un robot industriel - qui est en fait une machine immobile - semble très excitant d'un côté. Mais d'un autre côté, c'est très complexe. Ce que vous devez être capable de faire... Ce que cela coûte... Et comment se procurer un robot industriel en premier lieu ?  

La solution est fournie par KUKA en collaboration avec OrangeApps. Les deux entreprises basées à Augsbourg ont uni leurs forces : OrangeApps propose un robot composé de modules de serrage qui - avec la bonne programmation - se comporte comme ses collègues plus grands. L'entreprise s'adresse ainsi aux établissements d'enseignement et aux entreprises de formation. KUKA dispose du logiciel correspondant qui permet de programmer le petit bonhomme comme ses collègues orange KUKA dans les halls de production de ce monde. 

La programmation du robot modulaire correspond à celle d'un grand robot industriel.

La connexion au monde de la programmation des robots KUKA est créée par un plug-in logiciel d'OrangeApps pour KUKA.OfficeLite, le contrôleur virtuel de robot de KUKA. Avec KUKA.OfficeLite, le robot peut être commandé et programmé comme un vrai robot KUKA. Tout cela dans le logiciel système KUKA KR C4 et KR C5.

Le petit robot constitué de borniers peut être programmé comme ses grands collègues.

Apprendre à programmer sur un robot simulé    

Pour cela, vous n'avez même pas nécessairement besoin du vrai robot modulaire. Le logiciel KUKA.Sim 4x peut également simuler un tel robot - vous programmez donc un jumeau numérique. Cela ouvre de nombreuses possibilités.

"C'est particulièrement intéressant pour les écoles et les universités : Tous les étudiants n'ont pas besoin de leur propre robot, de leur propre matériel, pour apprendre à programmer. Le logiciel - et peut-être un robot modulaire - suffit à rendre l'ensemble visible dans le monde réel et est donc encore plus tangible. Mais cela n'a aucune influence sur les processus de programmation et les connaissances que vous en retirez", déclare Marco Patzelt, Business Development Manager pour la simulation chez KUKA.

The KUKA.Sim 4x can be used to simulate the building block robot - so not every workstation necessarily needs its own table-top robot.
The figure shows the real product, the simulation in the KUKA.Sim 4x software and the digital twin.  

L'avantage : Cela signifie que les établissements d'enseignement, qui devaient auparavant renoncer à l'acquisition d'une cellule robotique pour des raisons financières, peuvent également proposer des cours de programmation de robots.

Un excellent exemple se trouve à Schönebeck, chez Teutloff-Schulung und Schweißtechnische Bildung gGmbH. On y trouve une salle de classe entièrement équipée de robots en blocs de construction qui sont programmés avec le contrôleur virtuel KUKA.

Chez TEUTLOFF à Schönebeck, il y a une salle entièrement équipée de robots blocs de construction qui peuvent être programmés avec le KUKA.Sim 4x de la même manière que de véritables robots industriels. 

Outre les universités et les entreprises de formation, les clients de l'industrie utilisent également les robots sous forme de bureau pour enseigner la manipulation de la technologie de manière ludique et pour réduire toute peur du contact.  

Y aura-t-il d'autres robots indigènes à l'avenir ?

Marco Patzelt : " C'est notre objectif. Nous voulons permettre au plus grand nombre de personnes possible de se préparer à une journée de travail avec les nouvelles technologies. Car dans les années à venir, de plus en plus de personnes travailleront avec des robots. Nous façonnons cette évolution et proposons donc des cours aux écoles et aux établissements d'enseignement en particulier, comme la programmation de robots analogues aux "vrais robots industriels".

Ready for tomorrow?

#TechmeetsTalent

Sur l'auteur:
Carolin Hort
Responsable de la communication d'entreprise
En savoir plus sur Carolin Hort
Article suivant

Nous utilisons des cookies

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies