Choisissez votre emplacement:

Pays

Veuillez choisir une langue:

  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Anglais / English
  • Anglais / English
  • Français / French
  • Allemand / German
  • Anglais / English

La robotique dans l'emploi du temps : Prêt pour l'avenir du monde du travail ?

Qu'il s'agisse de smartphones ou d'applications intelligentes : les nouvelles technologies nous facilitent la vie chaque jour - et jouent un rôle de plus en plus important dans notre vie professionnelle quotidienne. Mais les générations futures seront-elles suffisamment préparées à ce nouveau monde ?


Teresa Fischer
2 novembre 2022
Society
Durée de lecture : 4 minutes

La majorité des Allemands disent non, selon une enquête représentative menée par l'institut d'études d'opinion Civey pour le compte de KUKA. 76,7 % d'entre eux estiment que les enfants ne sont pas suffisamment préparés à l'école pour le monde du travail avec les nouvelles technologies - dans la tranche d'âge entre 18 et 29 ans, ce chiffre dépasse même les 95 % des personnes interrogées. La grande majorité des personnes interrogées sont convaincues que les nouvelles technologies représentent une opportunité majeure pour les pays à hauts salaires comme l'Allemagne. La robotique fait l'objet d'une attention particulière.

70,6 % des Allemands pensent que la robotique aura à l'avenir un impact sur la vie professionnelle quotidienne des employés dans toutes les industries et tous les secteurs. Aujourd'hui, nous trouvons déjà l'automatisation en dehors des domaines traditionnels tels que l'automobile : les robots affûtent les couteaux, servent le café, empilent les paquets de lait dans les entrepôts frigorifiques ou assistent les charpentiers dans l'atelier. 

Les aides automatisées deviennent plus flexibles dans leur utilisation et plus intuitives, grâce notamment à des logiciels de plus en plus sophistiqués. Cette tendance est également confirmée par les derniers chiffres de l'association internationale de robotique IFR : plus de 517 000 nouveaux robots industriels ont été installés dans les usines du monde entier en 2021, soit 31 % de plus que l'année précédente. Le stock de robots opérationnels dans le monde a atteint un nouveau record d'environ 3,5 millions.

Les nouvelles technologies offrent de grandes possibilités - à condition d'avoir le bon talent derrière elles

Afin d'exploiter pleinement le grand potentiel des nouvelles technologies, les jeunes talents doivent recevoir les bons outils à un stade précoce - les personnes interrogées dans le cadre de l'enquête sur l'avenir sont également de cet avis. 56,9 % seraient favorables à ce que les programmes scolaires mettent davantage l'accent sur des technologies telles que la robotique ou l'intelligence artificielle.

Mais il faut aussi que les jeunes découvrent le goût des carrières liées aux mathématiques, à l'informatique, aux sciences naturelles et à l'ingénierie, loin des notes et des examens - c'est le seul moyen d'attirer durablement les jeunes talents technologiques. Là aussi, les écoles et les établissements d'enseignement peuvent encore s'améliorer, selon 68,5 % des personnes interrogées. Les jeunes âgés de 18 à 29 ans sont particulièrement critiques, puisque 84,4 % d'entre eux sont de cet avis.


Les nouvelles technologies modifient le monde du travail des générations futures. L'éveil d'une fascination pour ces technologies et la découverte de nouvelles perspectives et de nouveaux domaines professionnels constituent une première étape importante pour les jeunes talents dans la définition de leur propre carrière.

Dr. Frank Weinand, chef des RH chez KUKA

Des initiatives telles que le "Women Researchers Camp" de la Bavarian Business School montrent à quoi cela peut ressembler. Ici, des étudiantes âgées de 15 ans et plus se plongent dans le monde des professions techniques et se glissent dans le rôle d'une start-up. Dans l'entreprise hôte KUKA, les participantes ont reçu une introduction aux nouvelles technologies et ont appris comment les robots pouvaient contribuer à la protection de l'environnement.

Sur l'auteur:
Teresa Fischer
Porte-parole Business KUKA 
En savoir plus sur Teresa Fischer
Article suivant

Nous utilisons des cookies

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies