Choisissez votre emplacement:

Pays

Veuillez choisir une langue:

  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Anglais / English
  • Anglais / English
  • Français / French
  • Allemand / German
  • Anglais / English

Qu'est-ce que la 5G?

Selon l'Office fédérale de la sécurité des technologies de l'information, la 5G désigne le "réseau de la cinquième génération de téléphonie mobile et est donc le successeur direct du LTE ou Advanced LTE (4G) et de l'UMTS (3G). La nouvelle norme vise des débits de données plus élevés, une capacité améliorée et un réseau intelligent". Tout cela semble plausible, mais aussi assez imminent. Sudheer Apte, du KUKAner, explique pourquoi la réalité est une fois de plus bien plus passionnante et ce qui est vraiment important. Une contribution d'invité. 


Guest author
5 octobre 2022
Imagine
Durée de lecture : 3 minutes

Que peut faire la 5G ?

Toutes les pages web, images ou vidéos que votre téléphone envoie ou reçoit voyagent jusqu'à l'antenne relais la plus proche et inversement. Et c'est précisément ce trajet que la nouvelle génération de technologie sans fil 5G peut améliorer.

Ces nouvelles radios peuvent envoyer et recevoir plus d'informations, une radio 5G a un débit de données (parfois appelé "bande passante") plus élevé que la génération actuelle. S'il vous faut aujourd'hui dix secondes pour télécharger votre podcast préféré d'une heure, le réseau 5G pourrait le faire en une seconde grâce à son débit de données plus élevé. C'est un petit avantage, qui ne change pas grand-chose au monde.
Mais un réseau 5G a un deuxième avantage : il transmet plus rapidement les informations entre le téléphone et la tour de téléphonie mobile. Cette deuxième caractéristique est appelée temps de latence.

La différence entre la latence et le débit est la vitesse par rapport au volume.
Un exemple pour illustrer : le fleuve Ganga (Gange) prend deux formes différentes : A son origine, dans un glacier de l'Himalaya, il est un fleuve étroit qui coule rapidement en descendant. C'est la vitesse. Mille miles en aval, il devient lourd, massif et lent, même si son énorme débit draine chaque seconde des milliers de tonnes d'eau vers le golfe du Bengale. Il s'agit du volume.
Ici, il s'agit de latence, c'est-à-dire de vitesse.

La différence entre la latence et le débit est la vitesse par rapport au volume. Un exemple : à son origine, le Gange est un fleuve qui s'écoule rapidement. Plusieurs milliers de miles plus tard, il devient plus lourd, tout en poussant des masses d'eau incroyables à travers son lit.

5G : la vitesse est essentielle

Une mauvaise latence du réseau se fait sentir lors des conversations téléphoniques. Avez-vous déjà remarqué un "retard" dans une conférence téléphonique, qui fait que les participants s'entendent mal et parlent les uns sur les autres ?

Dans les conférences audio et vidéo, le "délai de bouche à oreille" est crucial : c'est le temps qui s'écoule avant qu'un locuteur ne prononce une syllabe et que celle-ci ne soit entendue à l'autre extrémité. Le retard total se compose de toutes les latences dans les différentes sections du réseau.
Les opérateurs téléphoniques ont constaté qu'un retard de réseau de plus d'un cinquième de seconde est perceptible comme un "retard". Ce type d'application de communication nécessite une latence de réseau faible et régulière d'un bout à l'autre.

Cela vaut également pour certaines applications robotiques.

Robot de télé-tatouage KUKA avec technologie 5G : au salon Digital X, la tatoueuse Fauve Lex contrôle un cobot KUKA et lui dicte ses mouvements.

La 5G dans les applications robotiques

La commande à distance d'un robot dans un autre lieu est appelée téléopération. Vous envoyez des ordres à un robot et vous observez ses mouvements pour décider quels ordres vous allez lui donner ensuite. Il faut une boucle de rétroaction suffisamment rapide pour pouvoir contrôler efficacement le robot.
Chez les patients cardiaques, par exemple, un cardiologue peut pratiquer une intervention appelée "intervention coronarienne percutanée" ou ICP, qui consiste à introduire d'abord un fin tube de cathéter dans l'artère pour atteindre la zone concernée. À l'aide de radiographies, le médecin peut voir comment le cathéter progresse dans les vaisseaux sanguins.

Malheureusement, l'exposition répétée aux rayons X met en danger un médecin qui effectue ces procédures quotidiennement.
Dans l'idéal, le médecin devrait se trouver dans une autre pièce et tourner des boutons qui ordonnent à un robot de déplacer le cathéter dans une direction ou une autre, tout en regardant les images sur un écran.

Une start-up de robotique de Waltham, près de Boston, a construit un tel système téléopératoire et a obtenu l'autorisation de la Food and Drug Administration il y a plus de dix ans. Des câbles relient le poste de travail du médecin au robot et l'appareil de radiographie à l'écran du poste de travail.
Imaginez maintenant un patient dans une région rurale qui ne peut pas être transporté à temps vers un hôpital spécialisé éloigné. Il pourrait être salvateur d'installer le robot et l'appareil de radiographie dans un hôpital local, contrôlé à distance par un réseau. Une telle possibilité élargirait considérablement l'accès à des interventions médicales spécialisées.

Pour contrôler les minuscules mouvements du cathéter, la boucle de rétroaction entre les doigts du médecin et ses yeux doit être très étroite. La station de travail du médecin doit être reliée au robot par un réseau offrant un temps de latence suffisamment faible - exactement ce que promet la 5G.

L'art d'utiliser une nouvelle technologie comme la 5G consiste donc, comme souvent, à trouver les bonnes applications.


Sudheer Apte est responsable du développement technologique chez KUKA US Holdings Company LLC à Boston. Depuis 2020, il tient son propre blog robotsinplainenglish sur l'informatique, la technique et l'automatisation et, comme il le dit, sans aucun jargon technique.

En savoir plus sur le sujet : 

KUKA und 5G

Vorteile für Produktion und Logistik

Article suivant

Nous utilisons des cookies

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies