Choisissez votre emplacement:

Pays

Veuillez choisir une langue:

  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Français / French
  • Allemand / German
  • Anglais / English

Série sur la durabilité - Partie III : Avec les nouvelles technologies, vers un avenir plus vert ?

La protection du climat et la durabilité sont plus qu'une simple tendance. Elles sont de plus en plus un état d'esprit de la société. Fridays for future n'est qu'une partie d'un mouvement mondial. Ils trouvent tous leur dénominateur commun dans le terme néo-écologie. Mais en quoi consiste cette évolution ? Dans notre focus en trois parties, vous découvrirez tout ce que vous devez savoir à ce sujet.


Les technologies modernes d'automatisation, de numérisation et de mise en réseau nous aident dans notre travail, allègent les processus et simplifient notre vie quotidienne, mais peuvent-elles aussi contribuer à une plus grande durabilité ?

Moins d'émissions de gaz à effet de serre, plus d'énergie provenant de sources renouvelables et une plus grande efficacité énergétique : l'UE veut réduire ses émissions de CO2 de 55 % d'ici à 2030. Le gouvernement allemand a également adopté des mesures pour atteindre ces objectifs de protection du climat en 2030. Mais pour y parvenir, l'Allemagne doit économiser 262 millions de tonnes de CO2 par an. Selon l'association numérique Bitkom, la numérisation peut également y contribuer :  Selon celle-ci, la digitalisation peut permettre de réaliser jusqu'à 58% de ces économies. Le plus grand potentiel se situe dans les domaines de la fabrication industrielle, de la mobilité, de l'énergie et des bâtiments.

La transformation digitale de l'industrie des procédés bat son plein, "l'Internet des objets" est l'avenir. Mais la numérisation conduit-elle aussi à plus de durabilité ?

L'intralogistique intelligente peut ainsi éviter les trajets à vide, optimiser les itinéraires de fret et garantir une meilleure utilisation des équipements de production avec un nombre réduit de véhicules de transport sans conducteur. Les images virtuelles des cycles de production et d'exploitation, appelées jumeaux numériques, permettent de tester les processus d'abord sur l'objet numérique et non sur l'objet réel. Même après la mise en service de l'installation chez le client, le modèle virtuel est disponible parallèlement à l'installation de production réelle pour des examens à distance - ce qui permet d'économiser d'énormes quantités de matériel, d'énergie et de ressources. Et les bâtiments intelligents peuvent réguler automatiquement et donc optimiser le chauffage, la ventilation ou la climatisation en fonction des conditions météorologiques ou du nombre d'employés présents. En outre, la pandémie de coronavirus a donné une impulsion massive à la transformation numérique, avec des réunions numériques au lieu de voyages en avion ou des bureaux à domicile plus efficaces au lieu de longs trajets en voiture.

Plus efficace et plus économe en ressources grâce aux nouvelles technologies

Mais la numérisation n'est pas la seule à faciliter la vie, la production et l'action de manière plus durable ; les technologies modernes telles que la 5G contribuent également à un meilleur bilan énergétique : La 5G améliore la communication sans fil entre les composants et les machines fixes. La puissance requise pour le contrôleur est réduite, ce qui a un effet positif sur la durée de vie des batteries. À l'avenir, KUKA utilisera également un réseau de campus avec la technologie autonome 5G de Nokia. Ce faisant, KUKA a mis en place une feuille de route de développement à long terme qui lui permettra de tirer parti des nouvelles possibilités offertes par les futures versions 5G pour les solutions d'automatisation.

Pour réduire encore la consommation d'énergie et les émissions de CO2, KUKA travaille également à la conversion de la production de demain. Le centre dit SmartProduction Center, une solution matricielle flexible qui est déjà utilisée par les équipementiers automobiles dans le domaine de l'e-mobilité, entre autre est en train d'être converti du courant alternatif conventionnel au courant continu. Avec le courant continu, les sources d'énergie renouvelables peuvent être intégrées plus efficacement et avec moins de pertes de transmission. Les entraînements électriques peuvent réinjecter leur énergie de freinage dans le réseau CC sans pertes.

Le potentiel d'efficacité énergétique peut être mieux exploité avec la technologie 5G ou en passant du courant alternatif au courant continu.

La robotique de demain est plus respectueuse de l'environnement et plus économe en énergie.

Les robots et les solutions système durables et économes en énergie constituent également un aspect important chez KUKA. Par exemple, la nouvelle génération du KR QUANTEC - un robot KUKA le plus vendu - consomme environ 45% d'énergie en moins que la génération précédente. En outre, les robots KUKA sont presque entièrement recyclables après leur long cycle de vie, car ils sont composés à 90% de métal. Les autres matériaux du système de robot peuvent également être recyclés dans une large mesure.

Les robots et systèmes à haut rendement énergétique constituent un levier important pour réduire la consommation d'énergie. Mais le thème de la longévité et de la recyclabilité des produits joue également un rôle majeur dans la durabilité.

Et KUKA travaille également avec ses clients sur des applications durables. Un exemple : les colonnes, sculptures en béton du groupe Belge BESIX Group, imprimées par un robot KUKA à l'aide de l'imprimante 3D. Dans ce processus, tous les éléments façonnés que le client souhaite sont modélisés à l'avance à l'aide d'un logiciel 3D. Le processus de fabrication additive permet d'éviter les déchets et de livrer des solutions personnalisées ou même des séries entières en quelques heures seulement. Le matériau liquide qu'est le béton est transformé à l'identique en produit final, de sorte qu'aucun déchet ne soit généré au cours de ce processus. Les émissions de CO2 sont également réduites grâce à l'utilisation de robots, car le robot peut imprimer la pièce en béton préfabriqué souhaitée directement sur le site de construction et elle ne doit pas être transportée séparément.

Tous ces exemples ne sont qu'un aperçu des possibilités apparemment infinies offertes par les nouvelles technologies. Mais cette évolution en témoigne : La numérisation, la robotique et l'IA peuvent non seulement faciliter notre vie et notre travail, mais aussi nous soutenir sur la voie d'un avenir plus durable.

Sur l'auteur:
Teresa Fischer
Porte-parole Business KUKA 
En savoir plus sur Teresa Fischer
Article suivant

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies