Choisissez votre emplacement:

Pays

Veuillez choisir une langue:

  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Allemand / German
  • Anglais / English
  • Français / French
  • Allemand / German
  • Anglais / English

"J'aime être plus malin que mon adversaire, de manière tactique et ludique".

Quiconque parle de records en tennis de table ne peut ignorer Timo Boll. En 2003, il s'est hissé pour la première fois au sommet du classement mondial et, récemment, il a remporté son 12e titre de champion d'Allemagne par équipe avec le Borussia Düsseldorf. Quelle est la prochaine étape ? Dans cette interview, le sympathique détenteur du record et ambassadeur de la marque KUKA parle de ses prochains objectifs et du véritable art du tennis de table. Et il révèle quel robot il aimerait avoir chez lui.


Timo, félicitations pour ton 12ème titre de champion d'Allemagne ! Qu'est-ce que ça fait d'égaler l'idole du tennis de table Eberhard Schöler ?

Timo Boll : "Je ne cours pas après des records statistiques, mais je suis toujours très heureux de chaque titre. Surtout quand on joue pour une équipe habituée au succès comme le Borussia Düsseldorf, on a aussi faim de succès et on veut obtenir la victoire pour son équipe."
Peter Mohnen, PDG de KUKA, et Timo Boll, champion de tennis de table, lors du salon automatica 2022.

Donc c’est plus apaisant de jouer seul ? 

Timo Boll : "Oui, en fait. Je ne joue que pour moi. Si je suis bien préparé pour une compétition et que j'ai tout donné, je suis content de moi - même si je ne remporte pas le grand titre à la fin. Mais lorsque vous jouez pour votre équipe, la pression est nettement plus forte : Après tout, je ne veux pas décevoir mes collègues, mais les soutenir du mieux que je peux."

De classe mondiale depuis longtemps, le joueur de tennis de table allemand le plus titré de tous les temps : Quels objectifs sportifs vous êtes-vous fixés pour l'avenir ?

Timo Boll : "Je ne regarde plus l'avenir à long terme, car je me dirige certainement déjà vers la fin de ma carrière sportive. Pour l'instant, je regarde plutôt de compétition en compétition - j'espère être en forme et le rester. C'est pourquoi j'essaie d'économiser ma routine d'entraînement [rires]. Je suis posé et efficace pour ne pas trop me fatiguer. Mais l'ambition est toujours là. Et c'est ce qui rend la chose passionnante."

Presque aussi rapide que "Le Duel" entre Timo Boll et le robot KUA KR AGILUS - le match entre le PDG de KUKA Peter Mohnen et l'ambassadeur de la marque Boll.

Quels prix cherchez-vous à obtenir en ce moment ?

Timo Boll : "J'adorerais participer à nouveau aux Jeux olympiques. Ayant participé pour la première fois à Sydney en 2000, ce seraient mes septièmes Jeux. C'est ce à quoi je travaille. Entre les deux, il y a encore beaucoup d'autres moments forts : À l'automne, par exemple, les championnats du monde par équipe auront lieu en Chine et, en août, je défendrai mon titre aux championnats d'Europe à Munich. La Bundesliga et la Ligue des champions, dont nous sommes également les champions en titre, vont bientôt reprendre. Il y a beaucoup de choses au programme et on ne s'ennuie jamais. C'est ce qui fait la beauté du tennis de table : nous avons un programme chargé et là, on ne s'ennuie pas trop, on est constamment dans le rush."

Beaucoup de gens pensent qu'en tant que joueur de tennis de table, il faut bien réagir. Mais tout l'art consiste plutôt à se mettre à la place de son adversaire, à anticiper ses mouvements et à prévoir les siens.

Le professionnel du tennis de table Timo Boll et l'ambassadeur de la marque KUKA

Comment préférez-vous aborder une compétition : en tant que champion en titre ou en tant que chasseur de titres ?

Timo Boll : "Les deux sont passionnants. En tant que champion en titre, la pression est naturellement élevée. Mais j'aborde les choses avec réalisme, presque avec pessimisme. Lorsque je sens pendant la compétition que je maîtrise mon adversaire, je gagne en confiance et en optimisme."
"J'aime être tactiquement et ludiquement plus fort que mon adversaire - savoir où il va mettre la balle avant qu'il ne le fasse." Timo Boll

Quels signaux dans le match vous donnent cette confiance ?

Timo Boll : "Dès que j'ai une idée des balles de mon adversaire et qu'il ne peut pas vraiment me faire mal avec ses coups. J'aime être plus malin que mon adversaire sur le plan tactique et ludique - savoir où il va frapper la balle avant qu'il ne le fasse. C'est comme des échecs à grande vitesse".

La vitesse dans le tennis de table est énorme...

Timo Boll : "Beaucoup de gens pensent qu'il faut bien réagir en tant que joueur de tennis de table. Mais tout l'art consiste plutôt à se mettre à la place de son adversaire, à anticiper les coups de l'autre et à planifier les siens en amont. C'est plus important qu'une bonne capacité de réaction."

Le pro du tennis de table Timo Boll est un véritable fan de technologie et est ambassadeur de la marque KUKA depuis 2014.

En Chine, le tennis de table est un sport populaire. Vous y êtes vous-même allés plus de 60 fois. Votre image du pays a-t-elle changé à la suite de vos nombreux voyages ?

Timo Boll : "J'y suis allé pour la première fois quand j'avais 15 ou 16 ans, un monde complètement différent pour moi à l'époque. La Chine s'est énormément développée depuis. En être le témoin était et reste très excitant. J'ai rencontré de nombreuses personnes là-bas et je me suis fait des amis proches depuis. L'expérience de l'aspect culturel, de l'ouverture des gens, a eu une influence positive sur ma vision du pays."

Si vous pouviez acquérir un robot pour votre maison : Quel travail ferait-il ?

Timo Boll : "J'ai un fauteuil de massage à la maison, mais un robot de massage serait génial. Je serais également très heureux d'avoir un robot de tennis de table. En tant que professionnel et fan de technologie qui lit tous les jours les nouvelles de ce domaine, je pourrais certainement apporter une contribution précieuse lors du développement [rires]."

Merci beaucoup pour cette interview ! 

Vous auriez aimé voir en direct le match entre Timo Boll et Peter Mohnen, le PDG de KUKA ? Rendez-vous à automatica 2022!

Sur l'auteur:
Romy Schoenwetter
Responsable de la communication d'entreprise
En savoir plus sur Romy Schoenwetter
Article suivant

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies