LBR iiwa et les ouvriers main dans la main

Pour le collage automatisé au niveau de l'assemblage final de l'industrie automobile, l'entreprise Dürr AG a mis au point des cellules robotisées avec des robots légers LBR iiwa de KUKA, aptes à la collaboration homme-robot. Elles augmentent la qualité du collage entre autres d'antennes GPS requin et de réservoirs dans la carrosserie, permettent d'économiser du temps et de réduire les coûts unitaires.

20 avril 2017

Cordon de collage précis grâce au septième axe de LBR iiwa

Pour le collage automatisé de réservoir au niveau de l'assemblage final, l'ouvrier spécialisé approche le réservoir à l'aide d'un manipulateur d'une table rotative et le transmet directement au robot pour la suite de l'usinage. Le LBR iiwa applique le cordon de colle avec une grande régularité sur le réservoir et surveille à l'aide de capteurs placés sur la tête d'application la hauteur précise du cordon. Dès que le robot léger sensitif a terminé son travail, l'ouvrier spécialisé adapte le réservoir sur la position prédéfinie dans la carrosserie du véhicule.

LBR iiwa détecte toute perturbation lors de la mise en place des ailettes

Pour le collage de l'antenne GPS requin, l'ouvrier place la pièce à usiner à la main dans le préhenseur du robot, qui l'aspire et le mène vers la buse de collage sur la tour d'application. Le LBR iiwa approche l'antenne GPS requin lentement de la buse de collage par le bas. Le processus de collage débute alors et le cordon de colle est appliqué avec précaution, pendant que le robot parcoure la bande. L'ouvrier prélève alors l'antenne GPS requin du point de départ et la monte sur le véhicule.

Découvrez dans cette vidéo comment deux KUKA LBR iiwa aident l'ouvrier de manière efficace et fiable lors du collage au niveau de l'assemblage final.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK