Techday du Livinglab Smart Industries: La robotique cognitive au centre de l’industrie 4.0

Les partenaires du LivingLab : L’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Lille, le CITC-EuraRFID et le TechLab 4.0 de KUKA France, ont organisé le TechDay dédié à la robotique cognitive le 2 Juin 2016 sur le campus de Lille.

8 juillet 2016

Cette première édition du TechDay avait pour but de présenter les enjeux et les innovations dans le thème du «  Cloud & Cognitive Robotics ». 

L’objectif de l’événement était de découvrir et de mieux comprendre les innovations technologiques et scientifiques de l’Industrie 4.0 / L’Industrie du futur. Par le biais de différentes présentations, les participants ont pu dans un premier temps apprendre par des experts les évolutions stratégiques de ces différentes technologies et la place de l’homme dans ce nouveau paradigme. Ensuite, les visiteurs, en s’immergeant dans un environnement réel du Living Lab, ont pu découvrir les applications concrètes « Industrie 4.0 Ready ».

Les conférences menées par des experts institutionnels, de grands groupes, de laboratoires internationaux et d’un spécialiste en psychologie sur l’interaction homme-machine, ont démontré que la technologie 4.0 est déjà présente et apporte sa part de fascination dans son utilisation quotidienne avec l’être humain.

Voici quelques messages clés diffusés lors du TechDay :

Frédérique Macarez, maire de Saint-Quentin, a souligné l’importance du développement de la Robonumérique dans la région Hauts de France.

Adrien Cayrac, Architecte au Microsoft Technology Center:
« La partenariat KUKA – Microsoft apporte des réponses exhaustives aux acteurs de l’industrie du futur. Nous avions déjà enrichi les systèmes de maintenance prédictive. En utilisant la puissance du Cloud Azure pour développer l’Intelligence Artificielle, nous rendons possible l’émergence de la robotique cognitive. L’homme et la machine n’auront jamais aussi bien travaillé ensemble. »

Emmanuel Nerkowski, Directeur Technique, ThyssenKrupp Presta France S.A.S. :
« La cobotique est une opportunité de résoudre les problèmes d’ergonomie et de renforcer la productivité des entreprises. Il faut l’accompagner afin de comprendre ses enjeux et permettre la transformation des compétences. »

Jean-Pierre Gazeau, Ingénieur de Recherche CNRS – HDR, Institut PPRIME :
« C’est une belle journée qui permet de mettre autour d’une même table les PME PMI, les acteurs de la recherche et de la formation, c’est un élément fort pour permettre demain de créer de l’innovation et accompagner le redressement de l’outil productif français. »

Pour conclure cette journée, Olivier Gibaru, directeur du laboratoire robotique de l’ENSAM de Lille, et Christian Verbrugge, directeur de l’innovation de KUKA France, ont souligné l’importance de la formation de jeunes techniciens et ingénieurs sur des technologies 4.0 et ont annoncé le lancement du Master Spécialisé Colrobot « Expert en Robotique Collaborative pour l’Industrie du Futur » qui débutera en Octobre prochain. Ce partenariat dont le but est la création de briques technologiques innovantes repose d’abord sur des valeurs humaines et des relations entre les personnes, leur créativité et la synergie qu’ils créent.

Visite du Living Lab

Pour conclure cette journée, Olivier Gibaru, directeur du laboratoire robotique de l’ENSAM de Lille, et Christian Verbrugge, directeur de l’innovation de KUKA France, ont souligné l’importance de la formation de jeunes techniciens et ingénieurs sur des technologies 4.0 et ont annoncé le lancement du Master Spécialisé Colrobot « Expert en Robotique Collaborative pour l’Industrie du Futur » qui débutera en Octobre prochain. Ce partenariat dont le but est la création de briques technologiques innovantes repose d’abord sur des valeurs humaines et des relations entre les personnes, leur créativité et la synergie qu’ils créent.

A propos du Living Lab Smart Industries

Arts et Métiers, KUKA Automatisme Robotique et le CITC-EuraRFID se sont réunis le 24 septembre 2015 pour créer le Living Lab Smart Industries. Ce partenariat permet de développer la complémentarité et la synergie des travaux des trois collaborateurs en matière de robotique et d’industrie du futur. Ce partenariat se fonde sur trois missions principales : favoriser le développement économique, scientifique et technologique, participer à l’excellence de la formation des ingénieurs, et participer à la diffusion de la culture scientifique et technologique sur les domaines de la robotique collaborative, de la robotique mobile et des technologies liées à l’Alliance Usine du Futur, une démarche industrielle portée par le gouvernement.


Le machine learning renforcé pour le tri automatique des pièces sans programmation.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK