Un petit robot KUKA permet un transfert sur mesure

Chez un constructeur automobile de l’Allemagne du Sud, un KUKA KR 6 R900 sixx de la série KR AGILUS se charge du prélèvement précis de disques d’embrayage non triés hors de muselets et les transmet à la machine à roder pour l’usinage ultérieur. Ceci est rendu possible grâce à la transmission de coordonnées via le capteur de vision 3D.

Détection de position en 3D et des cycles courts convaincants

Le logiciel de simulation en 3D de la société HBi Robotics GmbH utilisé pour ce faire est synonyme de flexibilité. Les arêtes saillantes sont détectées à l’avance grâce à l’observation précise des séquences de déplacement par la détection de position en 3D. Le logiciel contribue en outre à déterminer avec exactitude la cadence d’une installation automatisée complexe.
Le petit robot KUKA saisit les disques d’embrayage non triés.
Logiciel de simulation 3D : Petit robot de KUKA trie des disques d'embrayage

Des petits robots KUKA pouvant être utilisés de façon flexible

Depuis le début de l’année 2017, la solution garantitque les disques d’embrayage soient déposés de façon régulière et précise. Une fois le produit épuisé, il est possible de reprogrammer facilement l’installation en conséquence. Il est également possible d’utiliser une autre machine-outil.


Ces propriétés ont su convaincre le client du secteur automobile. D’autres solutions d’automatisation sont déjà planifiées.

Harald Bader, directeur de la société HBi Robotics GmbH

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK