Till Reuter quitte son poste de direction en décembre, en accord avec le conseil d’administration - Peter Mohnen prend la relève et se porte garant de la continuité

Le conseil d’administration de KUKA et Dr. Till Reuter, président-directeur général de KUKA AG, ont convenu aujourd’hui de mettre fin en décembre, avant terme, aux fonctions de Dr. Till Reuter en tant que directeur général. Peter Mohnen prend la relève en tant que directeur général par intérim, Andreas Pabst, quant à lui occupera le poste de directeur financier par intérim.

26 novembre 2018

Dr. Till Reuter est président-directeur général de la société KUKA depuis presque dix ans. Il a intégré l’entreprise en 2009 et a fait sortir KUKA de la crise économique. Sous sa direction, l’entreprise a pu garder sa position de leader dans le secteur automobile et continuer à se positionner sur de nouveaux marchés. Avec l’équipe KUKA, M. Reuter a marqué l’Industrie 4.0, les robots collaboratifs et la croissance en Chine de son empreinte.

Dr. Till Reuter : « Je suis fier d’avoir fait partie de KUKA pendant les dix dernières années et d’avoir perfectionné la robotique en collaboration avec l’équipe. La robotique et l’automatisation sont les thèmes clés de l’avenir. Je souhaite bonne chance à l’ensemble de l’équipe. Vous aurez toujours mon soutien. »

« Nous voulons continuer à être un partenaire fiable pour nos clients en nous basant sur le savoir-faire de nos collaborateurs », a déclaré Peter Mohnen.

Dr. Andy Gu, président du conseil d’administration : « Au nom du conseil d’administration et de l’ensemble de l’entreprise, je remercie Dr. Reuter pour son engagement qui lui a permis, depuis sa prise de fonction en 2009, de maîtriser avec succès le revirement de situation chez KUKA. KUKA est en bonne position pour se trouver à nouveau sur le chemin de la croissance durable. L’entreprise profite de la demande croissante en robotique intelligente et renforce sa position sur le marché chinois. »

Tous les contrats d’investisseurs signés par KUKA avec Midea en tant qu’actionnaire majoritaire ainsi que la convention de non-ingérence pour la protection de la propriété intellectuelle de KUKA restent inchangés et valables. Midea a réitéré son soutien de la stratégie de croissance de KUKA dont le développement du marché chinois fait partie intégrante, ainsi que la concentration sur la recherche et le développement, les investissements dans la numérisation et l’Industrie 4.0 ainsi qu’un fort engagement pour la présence de KUKA en Allemagne.

Télécharger les nouvelles

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK