Le premier orchestre de robots entièrement automatisé : Bienvenue au club_KUKA

Quatre robots KUKA en interaction les uns avec les autres sur la scène - voilà « The K-Jays ». Ils présentent leur talent musical dans la cellule de show club_KUKA. Tout comme leurs collègues du domaine industriel, ils se distinguent par leur précision, leur rapidité et leur doigté.

15 octobre 2019

Le show des robots se distingue par son doigté, sa précision et sa rapidité

Avec le club_KUKA, le spécialiste de l’automatisation a développé une cellule de show unique en son genre. Dans celle-ci, quatre robots KUKA forment un orchestre de robots entièrement automatisé. « Nous avons présenté le club_KUKA au public pour la première fois au salon EMO 2019 de Hanovre », raconte Daniel Wünsch, chef de projet Application Development chez KUKA. La représentation des robots se distingue par les mêmes caractéristiques que leurs collègues des halls de production : le doigté, la précision et la rapidité. La cellule de show offre un cadre adéquat : un écran de 98 pouces en arrière-plan, des éléments d’éclairage à LED de grande qualité ainsi qu’une ingénierie du son intégrée à l’avant garantissent une ambiance de concert robotisé des meilleures.

Donne le bon rythme : le KR CYBERTECH nano, alias « DJ Don ».

L’orchestre entièrement automatisé est composé de quatre robots industriels

Quatre robots industriels sont intégrés à la cellule de show : « Sticky », un robot de type KR 3 AGILUS joue les batteries électroniques. « DJ Don », un KR CYBERTECH nano est aux Turntables. Le son de ces deux robots est accompagné par « Vite Vicky », un KR AGILUS de type KR 6 et ses effets lumineux. Un LBR iiwa nommé « Lenny » enregistre l’évènement avec une caméra.

Quatre robots industriels sont intégrés à la cellule de show club_KUKA.

Le potentiel du jumeau numérique dans le cadre de l’Industrie 4.0

« Avec le K-Jay, notre but est de présenter les capacités de notre robot de façon divertissante », explique Daniel Wünsch. Lors du salon EMO, à Hanovre, la cellule de show a en outre fait une démonstration du potentiel de son jumeau numérique qui prend de plus en plus d’importance dans le cadre de l’Industrie 4.0. Ainsi, par exemple, la visualisation des données des robots a permis de comprendre les paramètres de processus lors de la représentation. Il a ainsi été possible d’analyser si la puissance des robots a varié et de quelle façon. « De telles analyses vont jouer un rôle de plus en plus important à l’avenir », déclare Daniel Wünsch.
Le KR CYBERTECH nano manie les Turntables avec doigté et habileté.

Mouvements cools, bon son et précision technique – le club_KUKA combine la robotique ultramoderne avec le divertissement haut de gamme.

Daniel Wünsch, chef de projet Application Development chez KUKA.

Réglages des cookies OK et découvrir KUKA

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies