KUKA à Hollywood : un robot de fraisage fabrique des accessoires de films

Qu’il s’agisse de séries comme « Stranger Things » ou de blockbusters comme « Men in Black : International », les cinéastes ont constamment besoin d’accessoires créatifs et de haute qualité. Pour ce faire, la société anglaise Robocarv utilise à présent l’automatisation "made in Germany" et fait fabriquer les accessoires par un robot de fraisage KUKA.

3 avril 2020

Un robot KUKA fraise des accessoires de films à partir de blocs en plastique

Dans les livres, les lecteurs peuvent laisser libre cours à leur imagination. Au cinéma, cela ne marche pas comme ça. Ici, tout doit avoir l’air vrai : de la sandale romaine dans les films historiques au meuble imaginaire de science-fiction en passant par le révolver dans le western. Fabriquer des accessoires et des décors de films peut être très coûteuse et prendre du temps. La société anglaise Robocarv a fourni une solution à ce problème. Elle utilise un robot de fraisage KUKA, pour fabriquer des objets du passé ou de l’avenir, réels à s’y méprendre, à partir de blocs en plastique.
Rapide et précis : le robot KUKA fraise un buste dans du polystyrène pour Hollywood. Photo : Robocarv
A l’aide d’un scanner, les modèles sont enregistrés et sauvegardés dans le robot. Celui-ci produit alors ce que les cinéastes ont besoin, par simple actionnement de bouton. Une copie du buste de Néfertiti, la reine d’Égypte ? Aucun problème. Liam Carr, de Robocarv, explique : « C’est l’avenir des arts cinématographiques, nous en faisons déjà l'expérience. »

Fraisage d’accessoires de films avec une précision maximale

En quelques heures, le KR QUANTEC de type KR 210 L180 fraise des sculptures et des ustensiles à partir de blocs de polystyrène. Dans sont état normal, ce matériau est facile à usiner. Une fois la figure terminée, elle est recouverte d’une couche de résine spéciale. Le matériau se durcit et est ensuite suffisamment robuste pour faire face à toutes les épreuves lors des tournages à Hollywood. La particularité des accessoires fabriqués par le robot : Robocarv recycle le matériel après le tournage, dissout la couche protectrice et comprime la mousse pour former de nouveaux blocs. Ceci rend la fabrication également intéressante en termes de prix.
Ce lion de 15 mètres de haut a été fabriqué à l’aide d’un robot. Photo : Robocarv
La plus grande sculpture fabriquée par Robocarv jusqu’à présent est un lion de 15 mètres de haut pour la version cinématographique de la comédie musicale « Cats », vue il y a peu au cinéma. Liam Carr déclare : « Il y aura toujours des accessoires devant être fabriqués à la main. Mais pour les produits pratiquement parfaits, à géométrie exacte, nous utilisons la précision des robots. »

Pour les productions de films, le temps est un bien rare. Notre robot fabrique une copie pratiquement parfaite d’accessoires en l’espace de quelques heures.

Liam Carr, Robocarv
Réglages des cookies OK et découvrir KUKA

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies