RoboGym : un entraînement révolutionnaire, pas uniquement pour des sportifs de haut niveau

À quoi ressemblera l’entraînement de demain ? Peut-on utiliser des robots pour faire de la musculation et obtenir ainsi éventuellement de meilleurs progrès ? Dans quelles mesures la technologie est-elle acceptée par la population et par les sportifs ?

16 novembre 2020

KUKA fait œuvre de pionnier

Depuis longtemps déjà, la société KUKA se concentre sur le thème « sport et robotique ». Fin 2014, BEC, intégrateur partenaire de longue date, a été impliqué. Cette société a présenté début 2015 le premier prototype, le « RoboGym ». En 2017, le projet de recherche « RoSylerNT » a vu le jour en coopération avec l’université technique de Rhénanie-Westphalie d’Aix-la-Chapelle et l’école supérieure d’éducation physique de Cologne. Ce projet est promu par le ministère fédéral pour la formation et la recherche. « RoboGym » sera bientôt prêt pour la mise sur le marché et représente une amélioration par rapport aux méthodes d’entraînement courantes à plus d’un titre. À l’origine, il était prévu exclusivement pour le sport de haut niveau, mais il pourrait modifier durablement notre façon de nous entraîner à l’avenir. 
Voilà à quoi pourrait ressembler l’entraînement de demain.

Les avantages du RoboGym

Alors qu’avec les appareils de musculation courants, seule une sollicitation linéaire avec un poids constant est possible, le RoboGym basé sur un KR 160 nano permet de bénéficier de géométries de mouvement entièrement nouvelles et de se concentrer sur des groupes de muscles individuels, grâce à des modèles de squelettes biomécaniques. Les participants aux tests ont déclaré remarquer une amélioration de leur performance et ressentir une sensation de sécurité absolue. Dans le domaine de la rééducation, après une rupture du ligament croisé, par exemple, grâce au système sensoriel intégré pour la mesure de la force et l’intégration de fonctions de sécurité telles que les zones de sécurité et les surveillances de vitesse, il est possible de contrôler la sollicitation maximum et la plage de mouvement des différentes parties de façon à éviter les blessures consécutives et à ce que l’athlète atteigne rapidement son niveau habituel.

RoboGym - L’avenir de l’entraînement

Sûr et polyvalent

Jusqu’à présent, RoboGym est compatible avec trois différents types d’entraînement. Outre la presse à cuisses, il est possible de pratiquer l’extension de genoux et de ramer pour le haut du corps. Les données sont affichées en temps réel sur l’écran et sauvegardées sur un cloud. En activant l’appareil, les données sont appelées directement de n'import où dans le monde et l’appareil s’ajuste individuellement à la taille et au poids d’entraînement souhaité. L’enregistrement des données permet un examen plus précis dans lequel la force réellement appliquée et les mouvements pendant chaque exercice peuvent être visualisés avec encore plus de précision. L’entraînement peut être ainsi adapté individuellement aux diverses exigences.

Presse à cuisses avec système sensoriel pour la mesure de la force et écran avec données d’entraînement

Notre rêve serait que, dans quelques années, le RoboGym puisse devenir un standard dans le domaine du sport professionnel et de la rééducation et qu’il se trouve dans tous les centres olympiques.

Martin Gerlich, directeur financier de la société BEC GmbH
Réglages des cookies OK et découvrir KUKA

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies