Un robot dans une cellule de lavage dans l'industrie automobile

Un robot KUKA de type KR 120 R2100 nano F exclusive est utilisé à l'usine du groupe BMW de Dingolfing. Le robot de la famille KR QUANTEC nano amène des composants jusqu'aux porte-gicleurs de nettoyage. Il est alors exposé aux fluides de nettoyage avec additifs chimiques, à des températures élevées ainsi qu'à de fortes pressions de nettoyage.

Grâce à sa robustesse et à sa flexibilité, le KR QUANTEC nano F exclusive a pu être intégré dans une chaîne de processus automatisée existante. Il y amène des composants de géométries différentes pour le nettoyage d'huiles de formage et des salissures qui peuvent se produire durant le processus de production. Les entreprises Schnupp GmbH & Co. Hydraulik KG et WK Systemtechnik GmbH & Co. KG ont été chargées de la mise en œuvre.

Le robot KUKA pour charges importantes nettoie le composant en cinq étapes

Durant la première étape de travail, le KR QUANTEC nano F exclusive saisit le composant sur l'alimentation à l'aide d'une pince multiple spéciale. La seconde étape consiste à nettoyer la cavité du composant. Le robot l'amène pour cela au millimètre près au nettoyage intérieur. Le nettoyage extérieur est la troisième étape. La neutralisation de l'espace intérieur du composant par un rinçage à l'eau désalinisée s'ensuit alors. Lors de la dernière étape, le robot KUKA dépose le composant sur l'unité de transport de sortie. Avant de sortir de la cellule de lavage, l'extérieur en est encore rincé.
La flexibilité en tant qu'atout : Un robot de lavage KUKA dans une production automatisée.

Un robot malgré d'importantes quantités d'eau et des températures élevées

L'environnement du KR 120 R2100 nano F exclusive n'est normalement pas adapté à des robots industriels. Le motif : Le robot est exposé à de grandes quantités d'eau, auxquelles sont ajoutés 3% de détergents alcalins. À côté, des températures de 60° Celsius et plus règnent dans la cellule de lavage, ce qui entraîne une vapeur d'eau considérable.
Le robot KUKA de la famille KR QUANTEC nano brave les circonstances les plus défavorables.

Un robot protégé par des dispositifs spéciaux

Pour que le robot KUKA ne soit pas endommagé par les influences extérieures, des dispositions de protection particulières ont été prises : Il est doté d'un blindage complet de la mécanique et d'une alimentation en air comprimé de l'espace intérieur de la mécanique. Le jeu de câbles se trouve entièrement à l'intérieur. En outre, la surface de protection résiste aux alcalins, aux acides, à la chaleur et à la corrosion. Grâce à ses dispositifs, il satisfait aux dispositions de la classe de protection IP69.

Nettoyage de composants dans une cellule de lavage dans des conditions défavorables

Le robot de lavage KUKA lave des composants dans une cellule de lavage.

La flexibilité parle en faveur du robot de lavage de KUKA

Un autre avantage du robot KUKA est sa flexibilité importante ainsi que des temps de cycle courts. Il est ainsi possible de réduire la durée du cycle de lavage à 45 secondes et de traiter des composants de tailles différentes. Les temps de cycle demandés et les différentes géométries des composants sont uniquement possibles avec ce robot spécial. L'installation a fait ses preuves depuis sa mise en service à l'été 2015. Il y a déjà de nouvelles demandes en vue d'automatiser d'autres processus de nettoyage à l'aide d'une installation de nettoyage robotisée.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK