Un petit robot KUKA soude sur un espace très restreint

Un robot KUKA KR 6 R700 sixx de la série AGILUS soude fiablement dans la cellule « Welding To Go » (WTG) 1200. La cellule robotisée miniature a été développée par l’intégrateur Paul von der Bank GmbH. Cette cellule est exploitée depuis octobre 2015 à l’usine mère de la société Brüninghaus & Drissner GmbH, depuis longtemps partenaire fournisseur de technologie de l’industrie automobile.

La plus petite cellule robotisée pour le soudage à l’arc sous protection gazeuse

Avec les dimensions d’une europalette, c’est-à-dire 1200x800 mm, la cellule WTG 1200 est la cellule robotisée pour soudage à l’arc la plus petite sur le marché. Le petit robot toujours optimal de la série KR AGILUS peut être utilisé dans la cellule, en fonction des exigences du client. Cette flexibilité est rendue possible par un système d’exploitation ouvert et un environnement de programmation extensible de façon polyvalente.

La construction compacte avec API intégré, l’interface entièrement programmée pour les sources de courant, les séquences de serrage et la technique de sécurité rendent notre cellule robotisée miniature flexible, performante et abordable.

Cornelia Hornemann, introduction de produits, développement de projets et planification de production, Paul von der Bank GmbH

Le KR AGILUS permet d’atteindre des vitesses de travail élevées

La société Brüninghaus & Drissner GmbH profite également de ces avantages. Dans leur cellule, un KR 6 R700 sixx disposant d'une capacité de charge de 6 kg et d'une portée d'environ 706 mm accomplit son travail. Les robots de la série KR AGILUS sont logiquement conçus pour des vitesses de travail particulièrement élevées. Les portes coulissantes de la WTG 1200 peuvent être ouvertes automatiquement ou manuellement, au choix. Ensuite, l’ouvrier place les pièces dans le dispositif de soudage. Dès que la porte est fermée, le petit robot commence les opérations de soudage.
Un robot de la série KUKA KR AGILUS exécute des travaux de soudage de façon fiable dans un espace des plus réduits à l’intérieur de la cellule WTG 1200 de Paul von der Bank.

La cellule de soudage robotisée permet d’augmenter la productivité et la qualité

 « Chez nous, la WTG 1200 travaille en trois équipes », explique Markus Nickolai, chef de la production chez Brüninghaus & Drissner. Pendant la fabrication automatique, les opérateurs peuvent préparer manuellement les pièces suivantes. La cellule robotisée miniature a ainsi permis d’obtenir de nettes augmentations de la productivité pouvant atteindre 50 pour cent. La qualité des cordons de soudure a également pu être améliorée de façon significative grâce à la répétabilité du petit robot.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK