Un robot doté de caméras apporte son aide lors du processus de montage chez le fabricant d’appareils ménagers

Chez le fabricant d’appareils ménagers Miele, un robot KUKA de type KR 20 automatise la production de moteurs d’entraînement pour sèche-linge ménagers. Grâce au système de caméras, le KR 20 travaille de façon largement autonome.

Attention, site sous vidéosurveillance ! Depuis qu’un robot doté d’un système de caméras est utilisé chez le fabricant d’appareils ménagers Miele, cette devise est valable pour la production de l’entreprise. Le robot KUKA de type KR 20 peut percevoir son environnement avec précision, ce qui lui permet de réagir avec flexibilité à de nouvelles situations et de travailler avec une autonomie croissante. On constate ici que des systèmes de robots autonomes permettent de créer de nouvelles possibilités d’application dans l’automatisation de la production. 

Les robots dotés de caméras offrent une grande flexibilité

Les entreprises Heinen Automation GmbH & Co. KG ainsi que ID Ingenieure & Dienstleistungen GmbH ont planifié et réalisé ensemble le système de palettisation chez Miele & Cie. KG, à l’usine de Euskirchen, dans l’ouest de l’Allemagne. Un robot KUKA assisté par caméras y conduit les pièces vers l’unité de production. La flexibilité de l’application de manutention a été un critère décisif pour Miele. Le robot doit être en mesure d’usiner différentes pièces.

KUKA Roboter mit Kamerasystem
Avec l’assistance de caméras, le robot KUKA effectue l’usinage de différentes pièces.

La volonté explicite de Miele était de réaliser une application de manutention pouvant être adaptée simplement et rapidement à différentes pièces et différents processus de montage.

Michael Miessen, responsable du concept technologique de l’installation chez Heinen Automation GmbH & Co. KG.

Un KR CYBERTECH vérifie que les pièces sont exemptes de défauts

 

Un robot KUKA de type KR 20 de la série KR CYBERTECH occupe la place centrale de cette installation. « La tâche du robot est de conduire des stators triés par pièces au processus de montage de façon automatisée », résume Michael Miessen. Les stators sont des composants de moteurs et font partie du moteur d’entraînement du sèche-linge ménager. L'originalité : le préhenseur du robot est équipé d'une caméra. Celle-ci contrôle la quantité de pièces à usiner ainsi que leur position exacte. Le contrôle est nécessaire car les pièces peuvent dévier de quelques centimètres de la norme du fait des secousses provoquées lors du transport. À l’aide de la caméra, les divergences sont détectées et les stators sont saisis par le préhenseur du robot de façon autonome, sans aide de l’ouvrier.

Le robot doté d’une caméra contrôle le positionnement des stators.

De grandes attentes sont satisfaites à 100 pour cent

Une fois le contrôle effectué, le préhenseur du robot se déplace donc au dessus de la pièce et la prélève. Ensuite, la pièce est déposée par le KR 20 dans une station de retournement. Le reste de l’usinage est effectué par un portique de manutention qui se charge du positionnement du stator dans le support de marchandises. Une fois que tous les bacs de faible chargement sont vidés, le robot empile ceux-ci sur le convoyeur à rouleaux de prélèvement. Ensuite, les palettes sont sorties de l’installation. 

Les exigences auxquelles le robot est soumis sont grandes car il doit fournir les stators avec fiabilités 220 jours par an, en travail continu à deux équipes. L’installation est en service depuis début mars 2018. « Nous sommes très heureux que la réalisation ait fonctionné sans faille. Jusqu’à présent, l’installation répond à 100 pour cent à nos attentes », déclare Jürgen Zdunek, chef de la production chez Miele à Euskirchen.
Le KUKA KR 20 saisit les stators et les conduit au processus de production suivant.
Réglages des cookies OK

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

Réglages des cookies