Industrie 4.0 chez ASM

Avec le développement du premier robot agréé pour la collaboration homme-robot, le LBR iiwa, KUKA a installé les bases pour de nouvelles voies extrêmement productives de la fabrication industrielle. Une application chez ASM Assembly Systems illustre comment une production mise en réseau permet l’optimisation de chaînes SMT.

La première de cette innovation de fabrication pour le secteur électronique a posé des jalons pour l’Industrie 4.0. À son siège de Munich, ASM Assembly Systems, un des premiers fabricants de systèmes de production destinés à l’industrie de l’électronique, a fait la démonstration de deux variantes de l’utilisation de la collaboration homme-robot : avec un LBR iiwa stationnaire utilisé dans l’équipement et sur une plateforme mobile autonome KMR iiwa dans le cadre de la production en cours sur une chaîne SIPLACE SMT.

Industrie 4.0 chez KUKA : le KMR iiwa navigue de façon autonome dans la zone alors que le LBR iiwa se charge de l’équipement préliminaire stationnaire.

La solution de fabrication KUKA pour ASM

Dans le domaine du pré-équipement d’une chaîne SMT, les tables de composants peuvent être équipées avec les bobines de composants. Le SIPLACE Material Setup Assistant permet de déterminer quelles bobines de composants doivent être ajoutées. Il envoie la requête au SIPLACE Material Manager, qui transfère alors automatiquement les bobines de composants de la tour SIPLACE.

Le robot prélève des bobines de composants de la tour SIPLACE et les place dans l’ordre souhaité dans le chariot de composants. L’homme et le robot interagissent directement, sans grille de protection. Il s’agit d’une des exigences centrales d’Industrie 4.0. Ce concept permet d’atteindre deux objectifs essentiels. L’utilisation de robots permet de garantir la qualité supérieure des produits de façon permanente tout en accroissant la productivité.

LBR iiwa et KMR iiwa en collaboration

Équipé d’un préhenseur sur mesure, le robot, se situant dans la zone de pré-équipement de la chaîne SMT, est en mesure de saisir des bobines de composants de façon sensitive, même les bobines flexibles de diamètres différentes et avec des parois de différentes épaisseurs. Lors du processus de chargement sur la chaîne en marche, le SIPLACE Line Monitor montre à l’opérateur quelle bobine de composants, dans quelle piste, est bientôt terminée. Il envoie cette demande au SIPLACE Material Manager. Celui-ci retire alors automatiquement les bobines de la tour SIPLACE.

À présent, le KMR iiwa se déplace jusqu’à la tour SIPLACE. Il en sonde le compartiment inférieur et la profondeur du compartiment. Il détermine la hauteur de la bobine avant de déposer une bobine après l’autre sur la plate-forme mobile. Enfin, le robot transporte toutes les bobines de composants jusqu’à la chaîne SMT et les remet à l’opérateur dans le bon ordre et au bon endroit.

Le KUKA KMR iiwa et le KUKA flexFELLOW optimisent la production chez ASM :

Industrie 4.0 permet une collaboration homme-robot sans danger.

 

L’automatisation basée sur robot pour les chaînes SMT démontre le potentiel existant dans le cadre de l’Industrie 4.0. Ce potentiel réside avant tout dans le fait d’éviter les défauts, de soulager les employés et de simplifier les tâches dans le domaine du pré-équipement. Les robots mobiles LBR iiwa et KMR iiwa sont en mesure de se déplacer librement et en toute sécurité dans l’environnement de travail de l’homme.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK