Industriële automatisatie

Optidrive automatise la production de bordures

Chez Rébillon, il y avait un grand besoin d'automatisation industrielle.  C'est pourquoi le Official KUKA System Partner, Optidrive, a mis au point un concept d'automatisation avec pas moins de 3 robots KUKA.

Rébillon a été créée en 1953 en Bretagne, en France. Son cœur de métier était à l'origine la fabrication de monuments funéraires en granit. Ayant dû faire face à des difficultés financières, Rébillon a été rachetée par Gagneraud il y a quelques années. Il s’agit d’un groupe français actif dans les travaux d’infrastructure. Ils ont été convaincus par le potentiel que Rébillon pouvait représenter pour eux et ils ont saisi l’occasion d’investir. Depuis la reprise, Rébillon s’est spécialisée dans le façonnage de produits à partir de granit de Bretagne pour les chantiers de travaux publics tels que des bordures.

Nécessité de l'automatisation industrielle

Lors de la fabrication de bordures, leur surface doit être rendue rugueuse. En effet, les bordures trop lisses présentent un risque trop important pour les piétons de glisser et de tomber. À l’origine Rébillon faisait appel à une installation de grenaillage par projection de billes inox. Le coût par mètre linéaire de cette technique est toutefois extrêmement élevé. Étant donné que le granit breton, dont Rébillon a l’expérience depuis des années, se prête également au flammage, il a été décidé d’automatiser industriellement ce processus.

Une solution d'automisation industrielle proposée avec Optidrive

En tant que partenaire officiel de systèmes KUKA, Optidrive a acquis la notoriété nécessaire dans la filière de la pierre au fil des années. Après le succès de la coopération précédente avec l’entreprise italienne, Breton, Optidrive a rapidement été approchée par Rébillon pour assurer l’automatisation industrielle de ce processus.

Optidrive a mis au point un concept pour Rébillon comprenant pas moins de 3 robots KUKA. Le premier robot est un KR 700 PA, un robot palettiseur. Ce robot effectue le prélèvement des pierres (500 kg maximum) en entrée pour les présenter face au robot de fraisage et de débitage. Ensuite, ces blocs sont acheminés au robot de flammage et puis conditionnés en palettes.
Le robot KR 700 PA est responsable du ramassage des pierres.
Pour cette deuxième application d’automatisation, M. Raf Dequeker, directeur général d’Optidrive, a opté pour un robot KR 240 R2500 Prime de la série Quantec. Ce robot réalise le chanfreinage ou l’arrondissage des arêtes des pierres. Le troisième robot KUKA est un KR 10 R1420 qui assure le passage de flammes sur la surface des pierres. Des écailles de pierres se décollent par le choc thermique généré produisant ainsi une structure de surface antidérapante.
Industriële Automatisatie
Il y avait aussi un robot KR 240 R2500 Prime pour le chanfreinage et l'arrondissage et le robot KR 10 R1420 qui assure le passage de flammes sur la surface.

L'automatisation flexible comme condition nécessaire

Le défi de l’application d’automatisation industrielle consistait à fabriquer des bordures de différents diamètres, longueurs et rayons de courbure épousant la courbure des voiries. La flexibilité d’une installation robotisée constituait donc un enjeu de première importance pour Rébillon. L’installation fonctionne à présent entièrement automatiquement et sans presque aucune intervention humaine. Ainsi, Rébillon a réussi à augmenter la capacité jusqu’à 2 minutes par bordure, soit 30 minutes par palette comportant en moyenne 15 mètres de bordures.
Industriële Automatisatie
Grâce à Optidrive, la capacité a été augmentée à 2 minutes par brodure

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK