Un robot KR 1000 titan de KUKA monte des blocs-cylindres chez FAW Group

Utilisation de robots KUKA : un indice de référence dans le domaine de la fabrication de moteurs Diesel pour poids lourds en Chine.

FAW Group, encore en grande partie inconnu en Europe, compte parmi les plus grands constructeurs automobiles en Chine. La société FAW Jiefang Automotive Co., Ltd. Wuxi Diesel Engine Works, une filiale à 100% de la FAW Group Corporation, a lancé l'exploitation d'une usine de production de moteurs Diesel de poids lourds à Huishan, en février 2012. Cette usine dispose d'une capacité de production de 125 000 unités par an. Des robots d'Augsbourg se chargent ce faisant d'un vaste éventail de tâches. Un point fort parmi ces tâches : la manipulation de blocs-cylindres de 700 kg par le KR 1000 titan de KUKA.

Les blocs-cylindres massifs exigent un robot poids lourds

Lorsque le bloc-cylindres pouvant peser jusqu'à 700 kg des moteurs Diesel 6DM doit être tourné, par exemple pour le montage de la culasse, du vilebrequin et du carter d'huile, cela est toujours synonyme de tâches particulièrement exigeantes à la ligne de montage. Une manipulation conventionnelle avec dispositifs de rotation et de levage avec un personnel correspondant était hors de question du fait du grand encombrement et du manque d'efficacité. En raison du poids de la pièce, entre 500 et 700 kg, et d'un préhenseur de 200 kg, seul un robot poids lourd avec une capacité de charge de 1 000 kg entrait en compte pour ce type de tâche. 

Le titan de KUKA manipule de bloc-cylindres avec facilité

Dès que le bloc-cylindres pesant environ 500 kg atteint la station de travail avant le montage, le KR 1000 titan de KUKA le saisit grâce à un guidage par capteurs et le dépose sur un support de pièce. A partir de là, le bloc-cylindres parcourt plusieurs étapes pendant lesquelles le montage de la bielle, des cylindres, du carter d'huile, etc., est effectué. Pendant ces opérations de montage, le robot doit tourner le bloc-cylindres de 90 degrés à une position définie avec la plus grande exactitude. Après son achèvement, le bloc-cylindres, pesant à présent 700 kg, retourne à la station isolée. Le KR 1000 le prélève et le dépose sur le support de pièce supérieur avec une rotation de 180 degrés. Le bloc monté y continue son trajet à travers la ligne de montage. 

Le KR 1000 titan de KUKA lors du transport d’un vilebrequin

Le robot le plus fort du marché

 

Le robot KR 1000 titan de KUKA est le robot à six axes le plus fort sur le marché. Avec une portée maximum de 3 202 mm, une répétabilité de ±0,1 mm et une catégorie de charge de 1 000 kg, cette machine de haute technologie est le champion mondial des robots industriels. Son enveloppe d'évolution peut atteindre 78 m3.

Outre le KR 1000 titan, deux KR 16 se chargent d'applications exigeantes d'étanchéification pendant qu'un KR 210 et un KR 500 sont responsables des opérations de manipulation et de montage plus difficiles. Le robot KR 210 à six axes se caractérise ce faisant par une capacité de charge de 210 kg et une portée de 2 700 mm.

Le robot KR 1000 titan de KUKA est le robot à six axes le plus fort sur le marché

La solution efficace KUKA surpasse les attentes

Le modèle d'installation intelligent avec la station individuelle KUKA en « version double X » garantit des parcours brefs au sein de l'ensemble de la ligne de montage, réduit le nombre de supports de pièces, augmente l'efficacité de la ligne de montage et réduit les frais d'investissement. Les robots doivent de plus monter les composants lourds avec beaucoup de force sans causer de dommages à ces pièces importantes. Grâce à leur performance souveraine, les machines KUKA maîtrisent les tâches exigeantes avec brio. Aujourd'hui, la ligne de montage atteint une production de 125 000 unités par an et dépasse nettement ainsi la planification initiale de 100 000 moteurs.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK