Un robot KR QUANTEC de KUKA charge et décharge une machine-outil dans sa propre fabrication

La société KUKA Roboter GmbH fait des économies de temps de montage en utilisant le chargement robotisé pour son propre usinage par enlèvement de copeaux.

La société KUKA Roboter GmbH dont le siège est situé à Augsbourg, fait partie des premiers fabricants de robots industriels. La société augsbourgeoise mise également sur l'automatisation pour la fabrication de ses propres robots. Le dernier agrandissement dans le secteur de l'usinage par enlèvement de copeaux a été l'ouverture d'un centre d'usinage de la société Burkhardt & Weber. Des composants des robots KR QUANTEC sont usinés sur la machine. Pendant les temps morts, un robot KUKA effectue les opérations de chargement et de déchargement de la machine avec les pièces pouvant atteindre 1,5 m de long.

Exploitation sans intervention humaine et équipes de nuit automatiques

La productivité supérieure du centre d'usinage qui a ouvert ses portes en avril 2012 est basée sur le fait que l'exploitation de l'installation a lieu à 70 pour cent sans intervention humaine et que les équipes de nuit sont entièrement automatisées. Alors qu'autrefois il y avait toujours un opérateur par équipe lié à l'installation, aujourd'hui, l'automatisation permet d'égaliser le travail. L'opérateur ne doit plus déposer les pièces dans le dispositif, comme autrefois, mais sur les points de réception simples d'amenée de matériel au robot.

KUKA KR 500 avec préhenseur de Sommer-automatic

Parallèlement au temps d'usinage, un robot KUKA de type KR 500 charge et décharge une machine-outil MCX 900 de la société BURKHARDT+WEBER Fertigungssysteme GmbH de Reutlingen à l'aide de préhenseurs de la société Sommer-automatic GmbH d'Ettlingen. La machine-outil usine en alternance l'épaule et le bâti de rotation de deux variantes de la série KR QUANTEC KUKA. Pour ce faire, la machine est équipée d'un changeur de palettes doubles. Une palette est dotée de dispositifs de fixation pour l'épaule et la deuxième des dispositifs de fixation correspondants pour le bâti de rotation. Pendant qu'une pièce est usinée dans la machine, l'autre palette sort entièrement de la machine et une autre pièce peut y être déposée.

Programmation simple avec le logiciel KUKA.CNC

Des composants des robots KR QUANTEC sont usinés sur la machine-outil de la société BURKHARDT+WEBER Fertigungssysteme GmbH. Pendant les temps morts, un robot KUKA KR 500 L480-3MT effectue les opérations de chargement et de déchargement de la machine avec les pièces pouvant atteindre 1,5 m de long. Avec sa grande enveloppe d'évolution et la prolongation de son bras, le KR 500 L480-3MT de KUKA atteint sans effort les magasins de matériel et la station de préhenseurs.

Afin de faciliter le réglage et la programmation du robot, KUKA a mis en place un noyau CNC complet sur son contrôleur et développé le logiciel KUKA.CNC. Ce logiciel permet de programmer le déplacement du robot entièrement en DIN 66025 ou en code G. Ainsi, les programmes de la machine-outil peuvent être utilisés sans post-processeur (traduction en langage de robot) sur la commande KUKA.

Le KR 500 de KUKA charge et décharge la machine-outil avec les pièces pouvant atteindre 1,5 mètres de long.

300 composants de plus peuvent être usinés par an

Avant l'automatisation, la durée de travail pour la fixation d'une pièce était d'environ 15 minutes. Autrefois, l'opérateur devait charger, orienter et fixer les lourdes pièces manuellement à l'aide d'une grue sur la table de serrage. Le robot, quant à lui, n'a besoin que de deux minutes pour effectuer toutes ces opérations.

La productivité a ainsi augmenté de dix pour cent. Il est possible d'usiner 300 composants de plus par an qu'avec une solution conventionnelle. De plus, l'opérateur ne doit plus effectuer le travail fatigant de l'orientation précise de la pièce, remplacé par le chargement par robot. Le risque d'endommagement des dispositifs de serrage coûteux lors du chargement et du déchargement avec la grue est également supprimé.

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

OK