Robot systeem van Monogram personaliseert gewrichtsvervangende operaties

Le système Monogram robotisé personnalise les procédures de remplacement articulaire

Monogram Orthopaedics a mis au point une approche révolutionnaire de remplacement articulaire assistée par LBR Med qui apporte aux patients un soin de meilleure qualité. En associant les prothèses personnalisées à un fraisage robotisé de haute technologie, Monogram Orthopaedics a créé une solution optimisée conçue pour répondre aux besoins de chaque patient.

Les études révèlent qu’une personne sur cinq n’est pas satisfaite de sa chirurgie orthopédique du genou. On devine facilement pourquoi. Dans ce domaine, la méthode de chirurgie a peu évolué au cours des 50 dernières années, les patients sont soignés avec des appareils rudimentaires et des implants identiques pour tous. Ces lacunes ont incité le docteur Douglas Unis, fondateur et directeur médical de Mongram Orthopaedics à chercher comment répondre à ces problématiques. Alors qu’il existait d’autres robots de chirurgie sur le marché, il a trouvé une solution unique pour mettre au point un système robotisé supérieur aux autres - un système robotisé de navigation fondé sur l’analyse des données CT-scan (planification de chirurgie personnalisée) qui envisage une nouvelle manière de penser les implants.

LBR iiwa Med
©Monogram

Un meilleur système robotique ou comment inscrire la chirurgie de remplacement articulaire dans le 21ème siècle

Le patient est au cœur de la méthode de travail du système robotisé Monogram pendant toute la durée des soins. À partir d’un CT-scan, Monogram, située au Texas, utilise son logiciel protégé pour autogénérer un implant sur mesure fabriqué à partir d’une imprimante 3D afin de correspondre à l’anatomie du patient. Le CT scan est également utilisé pour mettre au point une planification préopératoire détaillée permettant au LBR Med de KUKA d’usiner précisément les caractéristiques de l’implant imprimé. Le chirurgien introduit l’implant orthopédique dans la cavité du patient avec précision au moyen du même robot léger intégré. L’association de ces procédés permet d’éliminer beaucoup de résultats incertains, sources de réadmission et d’insatisfaction.

Un système de chirurgie robotisée à la pointe de la technologie pour une meilleure santé des patients

Le système robotisé de navigation de Monogram Orthopaedics est associé avec un LBR Med de KUKA équipé d’un système rotatif de coupe hautement efficace et de caméras de suivi pour atténuer tout problème de ligne de visée. Le robot exécute toutes ses découpes de manière autonome (avec la surveillance du chirurgien). Monogram a mis en place un modèle « en circuit fermé » qui offre un suivi en temps réel de la position des effecteurs d’extrémité dans une optique de sécurité. Également, pour éviter les limites péropératoires, Monogram exploite la redondance cinématique. Le système utilise des algorithmes automatisés d’analyse de l’image numérique pour relier l’impression 3D à la robotique, ce qui lui permet la mise en place d’implants personnalisés jusqu’alors inconcevable.


Selon moi, le LBR Med est le robot médical le plus performant commercialisé sur le marché. Il présente des qualités en termes de performance, de tests et de gestion qui vont considérablement nous faciliter la vie.

Benjamin Sexson, président directeur général de Monogram Orthopaedics
©Monogram

Des implants nouvelle génération qui limitent le risque de relâchement

Actuellement, dans 90% des cas, la chirurgie de remplacement articulaire utilise des implants cimentés. Les implants génériques ne restaurent pas parfaitement l’anatomie propre à chaque patient. Pour la chirurgie de remplacement, Monogram n’utilise que des implants non cimentés ou press-fit. Monogram peut optimiser ou adapter le placement de l’implant dans l’os en exploitant ses planifications préopératoires et ses capacités d’impression 3D d’une part et en les associant avec son robot de chirurgie d’autre part. On obtient un implant extrêmement stable qui laisse l’os pousser ou fusionner dans l’implant, pour une meilleure stabilité et une chirurgie de remplacement globalement plus performante.

©Monogram

Prochaine étape, Monogram Orthopaedics envisage de décrocher l’autorisation 510 (k) de la Food and Drug Administration. En espérant également présenter le système au rassemblement annuel 2021 ou 2022 de l’American Academy of Orthopedic Surgeons (AAOS).

Réglages des cookies OK et découvrir KUKA

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies