KUKA employees are supported by FlexFellow

Cobots : un robot intelligent comme collègue

Les cobots transforment l’usine en usine intelligente (smart factory). Avec le LBR iiwa, KUKA a développé le premier cobot au monde, dès 2014. Il réalise des étapes de travail pénibles, monotones ou dangereuses pour les êtres humains. Ainsi, le robot collaboratif permet une optimisation des processus et une augmentation de la productivité.

Cobots vs. robots : que sont exactement les cobots ?

Les cobots ou robots cobots sont des robots collaboratifs, qui peuvent opérer dans la même zone de travail que des êtres humains sans équipements de protection. Des capteurs et caméras sur le cobot garantissent que le robot ne blesse jamais ses collègues humains. Les robots industriels traditionnels requièrent en revanche des grilles de protection et d’autres dispositifs de sécurité.

Collaboration homme-machine : sécurité garantie

Le robot est désormais une machine que l’homme peut toucher et avec laquelle il peut interagir. Les travailleurs et le cobot occupent sans danger le même espace de travail. Les entreprises font ainsi des économies sur les surfaces de production et les systèmes d’alimentation onéreux. Là où les hommes et les robots collaborent, les dispositifs de sécurité traditionnels deviennent superflus. En cas de contact inattendu, les robots collaboratifs réduisent par exemple leur vitesse et donc aussi leur énergie cinétique. Ils n’engendrent pas les frais supplémentaires habituels liés aux dispositifs de sécurité et aux grilles de protection. 
Sans barrière limitant les marges de manœuvre, la voie est libre pour de nouvelles tâches très efficaces et bien plus flexibles : que ce soit comme assistant de travail dans l’industrie, robot de service dans l’espace public, robot de soins dans les environnements cliniques ou comme assistant à domicile.
Cobots in Industry
Les cobots facilitent l'exécution des travaux de détail et entraînent également une augmentation de la qualité.

Cobots KUKA : applications dans l’industrie

Travaux dangereux au-dessus de la tête, tâches monotones et répétitives ou travail de précision fastidieu : la cobotique industrielle assume toutes ces étapes de travail, soulage les travailleurs et maintient constamment un niveau de qualité élevé. Grâce à leurs capteurs intégrés, les robots collaboratifs permettent d’automatiser les tâches de montage de petites pièces : ils assemblent des boîtes de vitesses automobiles, insèrent des bouchons en caoutchouc ou usinent des pièces flexibles.
Leurs collègues humains peuvent ainsi se concentrer sur d’autres composantes de leur travail. Tandis qu’un cobot façonne une pièce, le travailleur prépare déjà l’étape de production suivante. Les robots réagissent intelligemment à leur environnement et se déplacent de façon autonome. Voilà ce qu’on appelle la collaboration homme-robot (CHR) ou robotique collaborative. Les cobots intelligents permettent une nouvelle automatisation des procédés industriels : ils chargent des machines ou des systèmes logistiques, construisent eux-mêmes des robots et bien plus encore.

Cobot LBR iiwa de KUKA : l’intelligence artificielle dans la production industrielle

Avec le LBR iiwa, KUKA posa dès 2014 la première pierre d’une nouvelle relation entre les hommes et les corobots dans le contexte de la production 4.0. Au sein d’une usine intelligente (Smart Factory), LBR iiwa est capable d’apprendre de ses collègues humains grâce à sa technologie sensitive. Connecté à un cloud (en réseau) et spécialement programmé, ce cobot peut documenter, vérifier et optimiser les résultats de son travail en toute autonomie.
 

Robots dans l’industrie : construction de carrosserie chez Ford avec quatre LBR iiwa

Chez Ford, l’homme et le cobot travaillent main dans la main. Il s’agit dans ce cas d’appliquer un cordon de produit d’étanchéité, ce qui est une opération monotone, fastidieuse et salissante. Cette tâche désagréable pour les êtres humains ne dérange pas le robot collaboratif. L’ouvrier programme une fois le cobot via une commande manuelle. Ce robot intelligent réalise ensuite la séquence de mouvements de façon autonome, rapide, précise et efficace. 
Les cobots, un facteur de réussite : « Nos collaborateurs peuvent désormais se concentrer sur le déroulement fluide des opérations », déclare Michael Koch, ingénieur de production chez Ford.

LBR Med : un robot collaboratif pour la médecine

Le travail de précision est particulièrement crucial dans le domaine de la technique médicale. Avec le cobot LBR Med de KUKA, un collègue fiable vient prêter main-forte aux médecins et au personnel médical. Ce robot léger sensitif à sept axes peut être utilisé du diagnostic aux interventions chirurgicales en passant par le traitement. Il peut être employé dès qu’il faut pratiquer une activité fatigante, répétitive ou exigeant une précision particulière.
 
LBR Med
CHR pour la médecine : le robot Sculptura peut traiter les tumeurs par irradiation ciblée.
Pour la rééducation aussi, les soignants font appel au cobot. Le robot de rééducation ROBERT® remobilise les patients après une opération et soulage ainsi le personnel soignant du point de vue physique et psychologique.
CHR pour la rééducation : le cobot déplace la jambe blessée ; il assiste ainsi le patient et es soignants.

Avantages des cobots dans l'industrie

  • Répartition efficace des tâches

    Répartition efficace des tâches :

    l’homme et les cobots sont parfaitement complémentaires. Tandis que le robot industriel réalise les activités fatigantes et monotones, le travailleur prépare la prochaine étape, contrôle les résultats et organise un flux de travail efficace.
  • Sécurité garantie

    Sécurité garantie :

    le robot collaboratif se charge rapidement et efficacement des tâches dangereuses ou désagréables pour l’homme. Même les opérations exigeant une grande concentration pendant une longue période sont assumées sans erreur par la cobotique.
  • Circuit Board

    Automatisation maximale :

    les robots intelligents sont interconnectés de manière idéale. Ils apprennent à travailler ensemble pour exécuter efficacement les étapes de travail. Voilà comment fonctionne une production intelligente dotée de cobots (smart production). 
  • Grande qualité de production

    Grande qualité de production :

    un robot travaille de façon précise, rapide et ininterrompue. De plus, un cobot peut fonctionner intelligemment et apprendre ainsi qu’optimiser des séquences de travail. Cela permet une meilleure qualité des produits.

Industrie du futur 4.0 : comment l’homme et le robot travailleront ils ensemble à l’avenir ?

Les cobots jouent un rôle clé dans l’industrie 4.0. Ce sont des outils polyvalents pour la nouvelle production mise en réseau et pour la logistique, lesquels connectent les solutions d’automatisation aux prestations de services et aux bases de données. L'usine intelligente (smart factory) ne sera toutefois pas une usine n’employant que des robots. L’être humain restera au cœur de son organisation. Cependant, l’industrie robotique soulagera et assistera encore plus les hommes.
L’homme peut exercer son travail de façon plus efficace, plus concentrée et surtout plus ergonomique. Cet aspect va prendre une importance croissante, notamment dans le cas d’une société vieillissante. À l'avenir, de moins en moins d’actifs devront réaliser l’ensemble des activités productives nécessaires aux systèmes sociaux. C’est un défi qui ne pourra être relevé que si la main d'œuvre disponible est utilisée de façon plus productive que jamais auparavant.
 
Réglages des cookies OK et découvrir KUKA

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies