Veuillez choisir un pays:

Pays

Une nouvelle cellule pour le soudage par friction malaxage élargit la fabrication sur commande chez KUKA

Une nouvelle cellule de soudage par friction malaxage de KUKA, la cell4_FSW soude même de grandes pièces avec une résistance élevée des cordons pour une distorsion minimale. La cellule bénéficie, d’une flexibilité maximale, ce qui est également un avantage pour les entreprises dans le cadre de la fabrication sur commande.

20 septembre 2021


Outre des robots, des logiciels et des installations, KUKA propose également la fabrication sur commande pour des processus de soudage spéciaux et des pièces de lots de n’importe quelle taille. Pour ce faire, le spécialiste de l’automatisation a maintenant ajouté une cellule de soudage innovante, la cell4_FSW (« Friction Stir Welding » - Soudage par friction-malaxage) à son propre parc de machines. Le soudage par friction malaxage ouvre de nouvelles possibilités, en particulier en ce qui concerne les assemblages de matériaux dont le soudage était jusqu’alors considéré comme limité, les alliages extrêmement résistants d’aluminium et de cuivre, par exemple.
Grâce à la cellule modulaire, les entreprises voient leur accès au monde du Friction Stir Welding (FSW) facilité

Toujours en mouvement : le soudage par friction malaxage en tant que procédé pour la sous-traitance

Le procédé est requis partout où les cordons doivent être très denses et où ils nécessitent simultanément une grande résistance. Pour des pièces de structure dans l’industrie automobile ou l’industrie aéronautique et aérospatiale, par exemple. Grâce à la structure modulaire de la cellule, KUKA peut exaucer presque tous les souhaits des clients. La cell4_FSW dispose d’une flexibilité maximale pour la fabrication sur commande et peut être configurée individuellement pour les entreprises qui investissent dans leur propre cellule. Un autre point positif : le soudage par friction malaxage robotisé est plus flexible et d’un prix plus avantageux par rapport à la technologie avec portiques.
Flexible pour la fabrication sur commande : la cellule Friction Stir Welding garantit des cordons de soudure parfaits

Une cellule compacte de grande performance

« Beaucoup sont capables de souder de petites pièces. Mais seuls peu parmi eux peuvent en souder de grandes », déclare Rainer Simanowski, directeur des Technology Services chez KUKA. « Avec deux tables de travail sur un mètre et demi chacune, notre cellule de fabrication est parfaitement équipée pour de grandes pièces. De plus, nous avons deux options pour alimenter la cellule : par les portes levantes pour les petites pièces et par les trappes qui peuvent être ouvertes sur toute la largeur de la table de travail. » 
De grandes pièces sont amenées dans la cellule en passant par deux trappes
Diversité de produits et adaptation flexible aux capacités de production : la cell4_FSW élargit les possibilités de la sous-traitance

Assistance KUKA dès le début 

La taille compte, tout comme le savoir-faire en ce qui concerne le développement des pièces et des produits. Dans le cadre de la fabrication sur commande, KUKA apporte son assistance dès le début, accompagne les parties prenantes lors du choix du bon processus de soudage et se charge des commandes, quel que soit le volume de production. La cell4_FSW élargit à présent la gamme KUKA dans ce secteur : cela comprend d’ores et déjà un vaste parc de machines pour le soudage Magnetarc et le soudage par friction en rotation - pour l’utilisation pour la fabrication de prototypes et la fabrication en série de lots de n’importe quelle taille.

Soudage par friction malaxage robotisé : KUKA facilite l’accès

Le soudage par friction malaxage est le procédé d’assemblage idéal pour les assemblages de matériaux en aluminium et en cuivre. Ce procédé est en mesure de créer des assemblages bout à bout ou par recouvrement. Un outil rotatif (« broche ») amené le long des surfaces de contact des pièces à assembler. La chaleur nécessaire au soudage est générée par la friction. Ce faisant, le matériau le long du cordon de soudure n’est que plastifié, et non liquéfié. Un énorme avantage lors de l’utilisation des matériaux en aluminium : Les cordons sont exempts de pores et de fissures et donc étanches à la pression et sous vide. « Avec notre cellule, nous facilitons l’accès à cette technologie pour les entreprises de production », déclare M. Simanowski. « À un prix avantageux, avec une installation flexible rendant le soudage par friction malaxage intéressant pour toutes les tailles de lots. »

Rentable, flexible, facilement accessible pour les entreprises : notre cellule de fabrication rend le soudage par friction malaxage intéressant pour toutes les tailles de lots.

Rainer Simanowski, directeur des Technology Services chez KUKA

Quand la fabrication sur demande en vaut-elle la peine ? 

 La fabrication sur demande est avant tout intéressante pour les entreprises de taille moyenne. Nous vous apportons notre assistance pour toutes les questions concernant le procédé de soudage par friction malaxage et établissons une offre sans engagement.

Contactez-nous dès maintenant
Réglages des cookies OK et découvrir KUKA

Ce site internet utilise des cookies (en savoir plus) afin de vous proposer le meilleur service en ligne. Si vous continuez à utiliser notre site internet, nous n’aurons recours qu’aux cookies techniquement nécessaires. Si vous cliquez sur « OK et découvrir KUKA », vous acceptez en plus l’utilisation de cookies de marketing. En cliquant sur « Paramètres des cookies », vous pouvez sélectionner le type de cookies employé.

Réglages des cookies